Les montagnes jaunes de Chine : 4 choses à savoir

0
1038
raisons d'aller admirer les montagnes jaunes

Situés dans l’est de la Chine, les monts jaunes sont très rapidement devenus un centre d’attraction mondial. Ils sont d’ailleurs, depuis 1990, dans la liste du patrimoine mondial naturel et culturel de l’UNESCO. Avec une largeur de 30 km en allant de l’est à l’ouest, tout le massif s’étend sur une distance de 40 km du sud au nord. La superficie occupée est de 1200 km².

Origine et caractéristiques

Il y a 2600 ans avant notre ère, un empereur chinois du nom de Huangdi serait allé sur les sommets de cette montagne en quête de l’élixir de l’immortalité. Le surnom de ce souverain chinois est « l’empereur jaune ». Depuis, le massif a gardé ce nom, et aujourd’hui encore, la beauté des lieux attire des millions de touristes.

En effet, le massif se présente comme une succession de plusieurs centaines de pics montagneux. Selon les données officielles, moins de cent d’entre elles ont reçu un nom. La zone est semée de conifères, ce qui, avec les pics des monts, présente une atmosphère assez particulière. La beauté profonde de ce massif provient essentiellement des nuages qui entourent les lieux, lui offrant un caractère presque divin.

Ce que l’on peut y observer

La première chose qui laisse une forte impression quand l’on se rend sur les lieux, c’est le fait que les parois du massif montagneux changent constamment d’aspect au gré des vents et de la bruine aussi. Ainsi, la couleur des parois peut varier selon les températures, pour passer d’un jaune distinctif à une couleur grisâtre.

Il y a des phénomènes naturels très particuliers qui se produisent sur les lieux. Par exemple, en étant sur place, vous pouvez vous rendre compte qu’une lumière mystérieuse entoure votre propre ombre. Les Chinois appellent cela la lumière du Bouddha. Elle ne se manifeste cependant qu’une à deux fois par mois. Les aubes et les crépuscules qui sont d’une beauté sans pareil sont un autre phénomène qui attire les touristes.

Les centres d’intérêt autour des monts jaunes

Si vous prenez la décision de faire la visite des montagnes jaunes, sachez d’ores et déjà que ce ne sont pas les seuls éléments que vous aurez à observer sur les lieux.

  • Les sources thermales et les sources d’eau :

Il en existe plusieurs. Certaines sont situées non loin des pistes de randonnées, ce qui fait d’elles des lieux privilégiés par les touristes pour se relaxer. Vous pouvez donc trouver les sources d’eaux chaudes juste en dessous du pic du Nuage Pourpre. Il s’agit là bien sûr du nom d’une montagne situé dans le massif. Il y existe aussi des piscines naturelles gorgées d’eaux comme celles du Dragon vert, du Dragon noir, du Dragon blanc, du vieux Dragon et de l’étang de Jade.

  • Le paysage :

Depuis les hauteurs, la vue est splendide et peut facilement vous laisser sans voix. Mais il ne sera pas toujours question de jeter son regard au loin. Plus près de vous, vous pourrez remarquer des formes rocheuses pour le moins insolites et bizarres. Le massif est aussi caractérisé par son nombre de paysages à observer. Vous pouvez ainsi y rencontrer des vallées, des ruisseaux ainsi qu’un parc géographique international.

Si vous n’avez rien contre les longues randonnées pédestres alors vous devez visiter le Grand Canyon de la mer de l’ouest. Il est considéré comme le trésor du massif. Il faut entre 5 et 6 heures de marches pour le parcourir entièrement.

Comment se rendre dans les montagnes jaunes ?

Il est préférable de se préparer pour un voyage d’un ou deux jours si vous prenez la décision de vous y rendre. Des vêtements de rechange, des vêtements chauds et imperméables, un coupe-vent et de l’eau potable, voilà à peu près ce que vous devez emporter avec vous pour une randonnée complète des lieux. Si vous ne savez pas réellement comment vous y prendre, il serait bien de vous adresser à votre guide pour avoir plus de détails où à une personne expérimentée.

Le téléphérique reste un moyen moins fatigant pour atteindre le massif. Il en existe deux, celui de Yuping situé sur les avant-monts, considérés comme la partie abrupte de la montagne. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle ce côté n’est pas vraiment recommandé. Il contient beaucoup de marches. Par conséquent, si vous n’êtes pas vraiment habitué à de l’exercice physique, ce n’est pas par cet endroit qu’il faudra entamer la visite.

On peut citer également celui de Yungu sur l’arrière-mont au sud, c’est la route numéro 2. Ici, la plus longue marche fait moins de 3 heures à l’inverse de la route précédente qui en fait bien plus. Mais cela trouve aussi son explication dans le fait que le chemin de la randonnée ici n’est pas véritablement jonché de pic. Si vous emportez avec vous de l’argent, vous pourrez faire quelques achats de ce côté de la montagne. Certains transporteurs proposent des produits intéressants le long du chemin.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here