Rendez-vous très bientôt pour découvrir l’ensemble de la programmation 2014 sur
France-Chine50 !

Commémoration du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République française et la République populaire de Chine

Le 27 janvier 1964, les gouvernements de la République française et de la République populaire de Chine ont décidé d'établir des relations diplomatiques. La France a été le premier grand pays occidental à reconnaître officiellement la République populaire de Chine.

50 ans après la décision historique du Général de Gaulle et du Président Mao Zedong, les deux pays célèbrent l'anniversaire des relations franco-chinoises par l'organisation, tant en France qu'en Chine, d'un programme dense d'événements.

Placée sous le haut patronage du Président de la République, cette série de manifestations (expositions, colloques, rencontres, spectacles, concerts, etc.) qui se tiendra tout au long de l’année 2014 en Chine et en France, permettra de mettre en relief les multiples dimensions de la relation bilatérale franco-chinoise et plus particulièrement, celles initiées et développées en matière scientifique, technologique, économique et commerciale, universitaire, environnementale, sanitaire, touristique, sportifve, culturelle, etc.

Ces événements ont pour vocation d'accroître les relations entre les deux pays par une meilleure connaissance mutuelle et de faire découvrir le dynamisme de leurs réalités contemporaines.

Présentation du cinquantenaire des relations franco-chinoises par les Premiers ministres Li Keqiang et Jean-Marc Ayrault à l’occasion de sa visite en Chine (6 décembre 2013)
© Service photo/Matignon/Yves Malenfer
Vidéo AFP de la conférence

 

INTRODUCTION DES COMMISSAIRES FRANÇAIS >

INTRODUCTION DES COMMISSAIRES FRANÇAIS

Il y a presque 50 ans, quelle audace n’a-t-il pas fallu au Général de Gaulle pour puiser dans la tradition et l’histoire de nos deux pays et faire de la France la 1ère grande nation occidentale à renouer le dialogue avec la Chine?

La visite du Président François Hollande au printemps dernier a engendré un nouvel élan dans les relations entre les deux pays.

Le cinquantenaire s’inscrit dans cette dynamique ambitieuse.

En Chine comme en France, pléthore d’activités célébreront l’anniversaire dans tous les domaines où les deux pays excellent et se retrouvent, de la coopération scientifique à la technologie de pointe, de la santé à l’environnement, de l’art de vivre à la création artistique et du tourisme à l’économie.

Citons quelques temps forts que les jeunesses chinoise et française s’approprieront pour être les acteurs de demain du dialogue franco-chinois.

Marc Piton, Commissaire Général - Catherine Ruggeri, Commissaire Générale associée

ÉVÉNEMENTS MARQUANTS EN FRANCE >>

ÉLÉMENTS MARQUANTS DE LA COMMÉMORATION

...ET PENDANT CE TEMPS, EN CHINE >>>

LA CHINE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE

TÉLÉCHARGER

Nuit de Chine au Grand Palais

27 janvier 2014 au Grand Palais à Paris

Premier événement de la célébration officielle du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine, Nuit de Chine au Grand Palais, placé sous le haut patronage de Monsieur François Hollande, président de la République, se tiendra le lundi 27 janvier.
Sous la verrière de la grande Nef transfigurée pour la soirée, artistes chinois et français iront à la rencontre du grand public autour d’une mise en scène spectaculaire d’images, sons et lumières, sous la direction artistique de Patrick Bouchain, Thierry Dreyfus, Chen Weiya et Pierre Giner pour la création d’une image vidéo originale, projetée sur la scénographie exceptionnelle de l’événement.
La cérémonie s’ouvrira sur un solo du pianiste chinois Lang Lang. Un spectacle inédit de Bartabas inaugurera l’année du cheval en préambule du Nouvel an chinois célébré le 31 janvier.
Nuit de Chine au Grand Palais se clôturera par un DJ set franco-chinois qui plongera le Grand Palais dans une atmosphère électronique.
Les étudiants chinois des universités et grandes écoles françaises seront les invités d’honneur de la soirée, plaçant ainsi la jeunesse au coeur de ce premier temps fort 2 7 J A N V I E R des célébrations de l’amitié France-Chine tout au long de l’année 2014.

De la Chine aux Arts Décoratifs

13 février au 29 juin 2014 au musée des Arts Décoratifs à Paris

L’exposition De la Chine aux Arts Décoratifs dévoilera, pour la première fois, la richesse et la diversité exceptionnelles des collections d’objets d’art chinois conservées aux Arts Décoratifs. Fruits d’acquisitions faites dans les premières années de l’institution mais aussi de dons et de legs de collectionneurs généreux, ces collections traduisent l’engouement pour l’art chinois en France, principalement dans la seconde moitié du XIXe siècle et le premier tiers du XXe siècle. L’intérêt que ces collectionneuses et collectionneurs ont eu pour l’art chinois et, de manière plus large, pour le Moyen-Orient et l’Extrême-Orient, réside souvent dans la fascination pour certains matériaux et pour les techniques : porcelaines dont l’Europe a eu tant de mal à percer le secret avec ces décors peints en bleu ou en émaux raffinés, bronzes, jades et pierres dures très prisés des collectionneurs du XIXe siècle, émaux cloisonnés, textiles, costumes, tapis, verres, flacons à tabac, cornes de rhinocéros, bijoux, papiers peints et paravents ou panneaux de laque. Tous ces objets seront autant d’invitations à découvrir les savoir-faire chinois et à pénétrer un univers qui a attiré, intrigué et qui a souvent servi à créer de nouveaux décors de vie. Ils ont aussi été source d’inspiration pour inventer une nouvelle grammaire décorative qui a permis à la création française de se renouveler depuis le temps des expositions universelles jusqu’à des périodes plus récentes.
En regard aux goûts de ces collectionneurs français, une partie de l’exposition sera consacrée au goût chinois pour la collection. Iconographies et symboliques des motifs seront décryptés au public pour mieux appréhender l’art et la culture chinois.
L’exposition souhaite apporter une ouverture sur la Chine du XXe siècle et contemporaine à travers des affiches et des jouets, mais aussi des oeuvres de designers ou de créateurs chinois.
En écho à l’exposition Les secrets de la laque française. Le vernis Martin dans la Nef des Arts Décoratifs, De la Chine aux Arts Décoratifs sera présentée dans les douze salles dites de la galerie d’études.

3e Édition du nouvel an chinois de Nice

13 février 2014 à l’Opéra de Nice

La jeunesse à l’honneur du cinquantenaire des relations diplomatiques franco-chinoises

Le 13 février 2014 à l’Opéra de Nice, une troupe de 500 artistes chinois donnera un spectacle de danses et de chants devant un public composé majoritairement d’écoliers niçois.
Ce spectacle, gratuit et ouvert à tous, permettra, comme les deux années précédentes, de présenter la culture chinoise au public français à l’occasion des festivités du nouvel an lunaire.
Suite à une remise de prix, cette troupe participera le lendemain, 14 février, à la cérémonie d’ouverture de la 130e édition du Carnaval de Nice aux côtés des enfants niçois et en présence du nouveau consul général de Chine à Marseille, Madame YU Jinsong.

Ballet de Shanghai

13-20 mars 2014 au Palais des Sports à Paris

Shanghai, ville ouverte sur le monde, voit émerger dès 1979 le Ballet de Shanghai, dont la haute technicité des danseurs a été de nombreuses fois récompensée (plus de 30 médailles dans les plus grands concours internationaux). Cette compagnie, composée aujourd’hui de 70 danseurs, a su parfaitement s’approprier le vocabulaire classique, et aller au-delà de la seule interprétation des oeuvres majeures occidentales en créant des ballets sur des thèmes proprement chinois.

C’est ce que le Ballet de Shanghai propose de découvrir avec deux de ses plus grands succès, pour la première fois à Paris :
1er PROGRAMME : A Sign of love
A Sign of love, collaboration franco-chinoise (chorégraphie Bertrand d’At), raconte l’histoire d’un amour impossible au coeur du Shanghai des années folles, âge d’or de la ville alors faste et décadente. Ce ballet est un superbe mélange de danses de groupe exaltées, de scènes de cabaret, de bal et d’intimes « pas de deux » classiques.
• Jeudi 13, vendredi 14, samedi 15 et jeudi 20 mars 2014 à 20h
• Samedi 15 et dimanche 16 mars 2014 à 15h

2e PROGRAMME : La Fille aux cheveux blancs
La Fille aux cheveux blancs, oeuvre fondatrice de la compagnie, s’inspire d’une très célèbre légende chinoise et dépeint avec expressivité et virtuosité les aventures d’une jeune paysanne au destin tourmenté.
• Mardi 18 et mercredi 19 mars 2014 à 20h

Art Paris Art Fair - La Chine invitée d’honneur

Du 27 au 30 mars 2014 au Grand Palais à Paris

Après la Russie, la Chine est l’invitée d’honneur de l’édition 2014 d’Art Paris Art Fair qui se tiendra du 27 au 30 mars au Grand Palais. Cette invitation, qui coïncide avec le cinquantième anniversaire de la reconnaissance de la Chine populaire par la France, mettra en lumière différentes générations d’artistes chinois représentés aussi bien par des galeries venues de Beijing, Shanghai et Hong Kong que par des enseignes occidentales. Elle soulignera également le dialogue constant des créateurs chinois avec Paris de Lin Fengmian à Zao Wou Ki, en passant par Chen Zhen ou Yan Pei-Ming.
Au programme, plus de 80 artistes chinois exposés, des conférences sur la scène chinoise ainsi que des performances d’artistes qui mettront en avant la vitalité de la création contemporaine chinoise. Programme complet sur www.artparis.com, rubrique « Chine à l’honneur ».
En complément à la scène invitée, le secteur Promesses, dédié aux jeunes galeries, Art Books, espace consacré aux livres d’art et d’artistes, et Artdesign, plateforme vouée à l’exploration des liens entre design et art contemporain, affirment l’identité singulière d’Art Paris Art Fair qui privilégie la découverte et les « galeries d’auteur » qui défendent une vision de l’art.

IXe table ronde des maires français et chinois

13 juin 2014 à Lille

Dans le cadre du programme des 50 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine, la prochaine table ronde des maires français et chinois aura lieu à Lille le 13 juin 2014. Cette édition spéciale qui mettra en valeur les coopérations passées et futures entre municipalités françaises et chinoises, présentera, entre autres, les transformations réussies de villes françaises et chinoises, historiquement construites autour de sites industriels.
Depuis 2004, le Comité France Chine organise, avec l’Institut de Politique Étrangère du Peuple Chinois (CPIFA), une table ronde annuelle réunissant à chaque fois une dizaine de maires français et une dizaine de maires chinois. L’objectif de cette table ronde des maires français et chinois est de présenter l’expertise des entreprises françaises sponsors autour de questions d’actualité se rapportant à la gestion quotidienne des collectivités locales, afin d’illustrer par des solutions concrètes les problématiques rencontrées par les maires français et chinois sur ces sujets. Un débat s’installe entre maires français, maires chinois et entreprises, pendant toute une journée autour d’une grande table ronde où interviennent une trentaine de personnes. Cette initiative a été prise dans le cadre de la politique chinoise de développement vers l’Ouest de la Chine.
La table ronde des maires français et chinois se tient alternativement en France et en Chine. Elle est présidée par un chef de délégation côté français et chinois. En 2013, Michel Destot, maire de Grenoble et président de l’AGMVF, et M. LU Shuming, vice-président du CPIFA ont rempli ce rôle.

Les Han , l'essor de la Chine impériale (-206 av. J.C.- 220 ap. J.C.)

Automne 2014 au Musée Guimet à Paris

À l’automne 2014, le Musée Guimet à Paris proposera une rétrospective de la grande dynastie des Han qui a marqué l’histoire de la Chine (206 avant notre ère – 220 de notre ère). Après le règne de « l’auguste Empereur » Qin Shi Huangdi (221-207 av. J.C.), les souverains de la dynastie Han (-206 av. J.C.- 220 ap. J.C.) trouvent les bases d’un empire unifié. Pendant près de quatre siècles, ils l’affermiront et élargiront un territoire allant des confins de la steppe au nord de la péninsule indochinoise en s’appuyant sur une administration hiérarchisée, une économie agricole et une diplomatie favorisant les alliances lointaines et les échanges, notamment par la route de la soie.
Depuis près de quarante ans, les découvertes de premier ordre, révélant la richesse de l’art et de la culture de l’époque des Han n’ont cessé de se multiplier, renouvelant sans cesse l’archéologie chinoise. Ces oeuvres, appartenant principalement à la sphère funéraire, évoquent l’art de vivre aristocratique aussi bien que les activités quotidiennes ; elles sont d’un humanisme saisissant et témoignent aussi des conceptions de l’au-delà prévalant durant ces quatre siècles. Il s’ouvre sur un espace mythologique foisonnant, séjour des immortels.
Grâce au prêt exceptionnel d’oeuvres majeures provenant des musées de nombreuses provinces chinoises, et à la présentation de découvertes archéologiques inédites, le Musée national des arts asiatiques - Guimet présentera au public un brillant panorama de la création sous les Han, depuis la peinture jusqu’aux bronzes, aux céramiques et aux objets de laque, parcourant l’ensemble de la création artistique, de la délicatesse de l’objet jusqu’aux sculptures monumentales.
Ce temps d’innovation artistique et technique constitue un moment essentiel de l’histoire de la Chine dont le rôle fondateur peut être comparé à celui de l’empire romain dans la culture occidentale.
Cette exposition n’est possible que grâce à la générosité insigne de nombreux musées chinois qui se défont, le temps de cette exposition, de nombre de leurs chefs-d’oeuvre, assurant à la manifestation un niveau de qualité remarquable, à la hauteur de l’événement commémoré.

Fête des lumières

Du 5 au 8 décembre à Lyon

Pour célébrer France-Chine 50, la Direction des événements et de l’animation, Fête des Lumières de la ville de Lyon et l’Institution administrative et protectrice des Vieilles Murailles de Xi’an ont décidé de s’associer pour monter sur plusieurs soirs deux événements lumières dans chacune des villes, en mai 2014 à Xi’an et en décembre à Lyon.
La fête des lumières de Lyon est l’un des plus importants événements lumière du monde. Près de 80 créations, installations, projections, objets lumières, spectacles occupent la ville durant 4 soirées. Plus de 2 millions de visiteurs s’y pressent chaque année depuis 1999.
En hommage à l’amitié franco-chinoise, la Fête des Lumières de Lyon accueillera une installation originale au Parc de la Tête d’Or, une collaboration avec la ville de Xi’an : au coeur de l’imaginaire chinois, entre tradition et modernité, entre rêve et réalité. Un parcours d’installations plastiques et de mises en lumière de lanternes multicolores, lampions suspendus, pandas, dragons, fleur de lotus, calligraphies, évocations de la muraille et des guerriers de terre cuite sera présenté au public.

ÉLÉMENTS MARQUANTS DE LA COMMÉMORATION

<<< ET PENDANT CE TEMPS, EN FRANCE...

LA FRANCE EN CHINE

DOSSIER DE PRESSE

TÉLÉCHARGER

Programme de la Fondation Charles de Gaulle

26-27 janvier 2014 à Pékin
28 janvier 2014 à Shanghai

Placé sous le haut patronage du président de la République, le programme de la Fondation Charles de Gaulle comporte un volet scientifique, un volet économique et un volet culturel, grâce notamment au concours de l’Orchestre symphonique de la Garde républicaine qui participera à l’événement. Ce programme se déroulera les 26 et 27 janvier 2014 à Pékin, et le mardi 28 à Shanghai.
L’aspect scientifique sera développé le 27 janvier à l’Institut chinois des études internationales lors du colloque « France-Chine : 50 ans ». Ce colloque, qui sera présidé par le ministre chinois délégué aux Affaires européennes, abordera les prémices de la relation franco-chinoise comme son développement lors de ces cinquante dernières années. Il permettra également d’ouvrir des perspectives sur l’avenir des relations franco-chinoises.
La séquence majeure de la journée anniversaire se déroulera l’après-midi du 27 janvier 2014 au musée national de Chine, place Tian’anmen, où sera inaugurée l’exposition de 800 m² réalisée par la Fondation Charles de Gaulle. Elle présentera au grand public les moments essentiels de ces cinquante ans de relation et les projets communs en cours d’exécution ou d’élaboration dans les domaines politiques, économiques et culturels.
Un grand concert lyrique et symphonique donné par l’Orchestre de la Garde républicaine clôturera, également dans l’auditorium du musée national de Chine, cette journée inaugurale.
Le lendemain 28 janvier 2014, un programme sensiblement analogue se déroulera dans l’aprèsmidi autour d’un autre format d’exposition (80 m2) à l’opéra de Shanghai. Il sera complété d’une prestation théâtrale inédite donnée par Jacques Weber. Ce spectacle reviendra sur les raisons qui ont conduit le Général de Gaulle à reconnaître la Chine huit années avant les autres puissances occidentales.
Ces journées inaugurales n’auraient pu voir le jour sans l’apport généreux de partenaires de la Fondation. Le 26 janvier 2014, un dîner de gala offert par la Fondation à Yishu 8, siège de l’ancienne université franco-chinoise de Pékin fondée par le docteur Sun Yatsen, leur permettra de rencontrer leurs homologues chinois.

Compter pour l'autre

19 mars 2014, concours de mathématiques dans 50 établissements français et chinois

Organisé simultanément en Chine et en France le 19 mars prochain dans 50 établissements – 25 lycées français et 25 lycées chinois – le concours commun de mathématiques est à destination des lycéens français et chinois de classe de seconde. Ce concours récompensera 50 lauréats qui se verront offrir un séjour de découverte culturelle et scientifique, axé sur les mathématiques.

En Chine, les mathématiques ont toujours eu une place importante dans l’organisation de la société. Les neuf chapitres sur l’art mathématique, un ouvrage datant du Ier siècle avant notre ère, présente des méthodes de calcul et de démonstration propres à la Chine. Depuis cette période, l’étude des mathématiques est vue comme un art à part entière. À l’heure actuelle, l’enseignement des mathématiques en Chine occupe une place centrale dans les programmes, s’inspirant à la fois des traditions latines et anglo-saxonnes.
La France est un pays de longue tradition mathématique : au siècle de Louis XIV, mais également dans les années cinquante avec le groupe Bourbaki ou aujourd’hui encore, Paris représentant la plus forte concentration mondiale de mathématiciens avec l’Institut des hautes études scientifiques, les universités Pierre et Marie Curie, Paris Diderot et Paris Sud. L’excellence mathématique française n’est plus à démontrer, 11 des 52 lauréats de la médaille Fields sont issus de laboratoires de recherche français.
Les mathématiques étant universelles, ce concours « Compter pour l’autre » est une idée originale pour faire découvrir à un groupe de jeunes lycéens la culture scientifique du pays tiers. Cédric Villani, médaille Fields 2010 et membre de l’académie des sciences depuis décembre 2013, a accepté d’être le parrain de ce concours unique. Les lauréats français partiront en Chine fin juin alors que les lauréats chinois viendront en France début juillet.

Expositions des chefs-d'oeuvre des musées nationaux pour inaugurer le festival CROISEMENTS

Dès le 8 avril à Pékin

APrévue au printemps à l’occasion de l’inauguration du festival Croisements l’exposition de chefs-d’oeuvre français issus des collections des musées nationaux de Versailles, du Louvre, d’Orsay, du Musée national d’Art moderne, et du musée national Picasso, se tiendra à Pékin à compter du 8 avril.
Constituée d’oeuvres majeures des collections nationales, cette proposition forme un très bel ensemble sur l’esprit français qui couvre une période large et des thèmes divers. La rencontre avec ces toiles, jalons de l’art pictural français, offrira au public chinois une occasion unique de découverte et d’émotion.
Organisé par l’Institut français de Chine et l’ambassade de France en Chine, le festival Croisements fête ses 9 ans cette année. Créé en 2006 pour pérenniser l’élan culturel qui fut suscité par les années croisées (2003-2005), ce printemps culturel franco-chinois, comme dit la langue chinoise, dépasse les promesses dont il était porteur.
Aujourd’hui premier festival culturel étranger en Chine, il est aussi le plus important festival français à l’étranger. Dans une vingtaine de villes, pendant trois mois, environ 1 000 artistes viennent à la rencontre d’un public de 500 000 personnes.
Pour cette édition spéciale, le festival accueillera d’autres expositions telles qu’une sélection d’artistes majeurs du XXe siècle présentée par le musée Unterlinden de Colmar.
Autre moment, l’exposition « Dans quelle vie tu monde(s) ? » mettra en lumière trente artistes français et chinois s’interrogeant sur leur environnement. Une itinérance d’oeuvres du sculpteur Volti, une exposition consacrée au thé et au vin à la maison des arts de Pékin Yishu 8 viendront enrichir la programmation.
Le cinéma sera à l’honneur avec le 11e panorama du cinéma français, et ses projections en plein air. Le spectacle de danse Don Quichotte de Montalvo, des oeuvres de Mozart, Schubert, Chopin interprétées par le pianiste Alexandre Tharaud, l’opéra contemporain né d’une collaboration entre l’artiste Zheng Ziru et l’opéra de Reims viendront enrichir la programmation de cette 9e édition de Croisements.

China Green Companies Summit 2014

Du 20 au 22 avril 2014 à Nanning

Le 7e China Green Companies Summit (CGCS) est organisé conjointement par le China Entrepreneur Club (CEC) et le Gouvernement de la région autonome du Guangxi. Il se déroulera du 20 au 22 avril 2014 à Nanning, capitale du Guangxi. Le CGCS attire chaque année plus de mille chefs d’entreprise, des hommes politiques de premier plan, des universitaires et des journalistes. Ce sommet prévoit de promouvoir une croissance économique rationnelle sur le long terme et de soutenir l’intégrité des entreprises.
À l’occasion de la 3e session plénière du Comité central, une volonté de réformer le pays pour les prochaines années s’est fait entendre. La baisse de croissance économique de la Chine a freiné la restructuration économique, posant de nouveaux défis au monde économique. C’est dans cette optique que le 7e CGCS va réunir des chefs d’entreprise et des participants de haut niveau pour explorer les nouvelles opportunités offertes aux entreprises dans cette ère de réforme.
Si le succès de la visite du China Entrepreneur Club en France en juin 2013 a marqué le début de la collaboration entre les deux organisations, le CEC et le Comité France-Chine, le CGCS 2014 offre une nouvelle opportunité pour approfondir cette fructueuse relation. La première journée sera consacrée à des tables rondes, suivies de l’annonce du classement des cent meilleures entreprises vertes chinoises. En mettant à l’honneur la France, le sommet accueillera Mme Martine Aubry, représentante spéciale pour la Chine du ministre des Affaires étrangères français.

Mois de la Science et de la Culture

Du 25 avril au 25 mai 2014 à Shanghai

Du 25 avril au 25 mai, le campus de ParisTech à Shanghai, organisera des conférences scientifiques et culturelles en présence de prix Nobel français.
Des ateliers et présentations seront réalisés par les écoles et professeurs de l’école d’ingénieurs « ParisTech Shanghai Jiao Tong ». Pour chaque thème, le conférencier interviendra devant trois publics différents : les 150 étudiants de ParisTech Shanghai Jiao Tong en français ; l’ensemble des étudiants et professeurs de l’université Shanghai Jiao Tong en anglais, un café des sciences ou café SHS (organisés en coopération avec le service scientifique et le service universitaire du consulat général de France à Shanghai).
La cérémonie d’inauguration du Mois de la Science et de la Culture aura lieu samedi 19 avril à l’occasion d’une journée portes ouvertes aux parents d’élèves de l’école ParisTech Shanghai Jiao Tong et au public.
La cérémonie de clôture s’inscrira dans les programmations des événements de ParisTech en Chine et sera l’occasion de rassembler le réseau Alumni et les élèves de ParisTech en Chine.

Fête des Lumières

Fin mai 2014 à Xi’an

Pour célébrer France-Chine 50, la direction des événements et de l’animation, Fête des Lumières de la ville de Lyon et l’Institution administrative et protectrice des Vieilles murailles de Xi’an ont décidé de s’associer pour monter sur plusieurs soirs deux événements lumières dans chacune des villes, en mai 2014 à Xi’an et en décembre à Lyon.
La ville de Xi’an a sollicité en 2013 la Fête des Lumières de Lyon pour entamer un travail croisé autour de mises en lumière et de spectacles de ses remparts historiques et de la fabuleuse armée de soldats enterrée.
Le savoir-faire français et lyonnais dans le domaine de la création lumière et multimédia éphémère s’exportera en 2014 à Xi’an. Pendant plusieurs soirs, la ville de Lyon propose un spectacle de lumière et projections monumentales au pied des remparts de la ville de Xi’an sur le thème de l’amitié franco-chinoise avec des installations lumières.

Timbres dans chaque pays pour célébrer France-Chine 50

Les Postes chinoise et française vont émettre un timbre commun pour commémorer le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine établies à l’initiative du Général de Gaulle le 27 janvier 1964. Les deux pays se sont entendus pour illustrer cette émission autour du thème des fleuves. La France s’est inspirée de la Seine et la Chine a choisi la rivière Qinhuai, deux voies fluviales autour desquelles Paris et Nanjing se sont développées historiquement et architecturalement au cours des siècles.
Ce timbre sera réalisé selon la technique de la taille douce, savoir-faire qui requiert une maîtrise particulièrement exigeante, notamment parce qu’elle permet de lutter contre la falsification des documents et pour laquelle La Poste française est particulièrement reconnue au niveau mondial. Les deux timbres ont été créés par Yves Beaujard, artiste du timbre français de renommée internationale et célèbre en France pour avoir conçu le timbre d’usage courant (la Marianne et l’Europe en 2008). Le choix de cet artiste pour illustrer ce timbre commun constitue un très beau témoignage de reconnaissance de la créativité et du savoir-faire français.
Les timbres seront émis à 1,5 million d’exemplaires par timbre en France et 10 millions d’exemplaires par timbre en Chine.

1000 entreprises françaises et chinoises

Octobre 2014 à la Foire internationale de l’Ouest à Chengdu

Depuis 2011, la Fondation Prospective et Innovation organise chaque année un déplacement d’entreprises à Chengdu, capitale du Sichuan, une province au centre de la Chine, grande comme l’Allemagne et au taux de croissance annuel de 12 à 14 %. Ce déplacement prend place lors de la Foire internationale de l’Ouest d’octobre 2014 et mobilise une trentaine d’entreprises, des grandes entreprises mais surtout des entreprises de taille moyenne et intermédiaire.
Ouverte par une haute personnalité gouvernementale chinoise, cette foire voit la participation de plus de 5 000 entreprises venues de l’ensemble du pays et de l’étranger. Désignée comme l’une des priorités du nouveau plan quinquennal, la province du Sichuan, dont les dirigeants sont attachés au développement des échanges avec la France, offre des perspectives de développement et de coopération de première importance.
En s’inscrivant dans la durée et en articulant action économique et priorités politiques au développement du coeur de la Chine, l’action de promotion de la Fondation a voulu créer un climat de confiance et une connaissance mutuelle qui permettent un partenariat économique fécond pour la France et la Chine.
Les autorités chinoises ont décidé que la France serait le pays à l’honneur de la Foire de l’Ouest en 2014 et ont approuvé l’initiative d’un grand rassemblement de 1 000 entreprises françaises et chinoises. Pour les entreprises de taille moyenne et intermédiaire françaises, l’occasion est ainsi donnée, en deux ou trois jours, de mieux appréhender les potentialités du Sichuan et des provinces environnantes et de bénéficier d’un programme de rendezvous (cinq à dix par entreprises) avec des sociétés chinoises qui sont des clients, des fournisseurs ou des partenaires potentiels et qui auront été sélectionnés à cet effet. Ainsi près de 10 000 rendez-vous et un suivi seront organisés par Futurallia et France - Emergents Entreprises, en étroite collaboration avec le ministre français du Commerce extérieur, Ubifrance, les Chambres de commerce et nos partenaires chinois.

Temps fort sur la recherche médicale

Automne 2014 à Shanghai

À l’automne, l’Institut Pasteur célébrera les dix ans de son implantation à Shanghai. Un symposium de haut niveau sera organisé conjointement par l’Institut Pasteur de Shanghai et l’Académie des Sciences de Chine. L’inauguration du nouveau laboratoire P4 à Wuhan mettra en lumière la recherche franco-chinoise portant sur les maladies infectieuses.
Créé en 2004 par l’Académie des sciences de Chine et le Gouvernement municipal de Shanghai, l’Institut Pasteur de Shanghai - Académie des sciences de Chine (IPS-ASC) est le premier institut international indépendant à disposer d’un statut légal dans le cadre de l’ASC. Ses compétences s’exercent dans le domaine des sciences du vivant et il crée des synergies entre les réseaux de l’Institut Pasteur et ceux de l’ASC sur les questions de santé publique.
Seize chefs d’unités de recherche dirigent les laboratoires sur la recherche des maladies infectieuses dont le VIH/Sida, les hépatites virales, les infections virales respiratoires et les cancers d’origine virale. Il bénéficie des ressources et expertises de l’ASC et du réseau international des Instituts Pasteur pour offrir les plus hauts niveaux internationaux d’enseignement, pour une formation de qualité et d’innovation destinée à dégager les talents dans les domaines de la science et de la médecine.

PARTENAIRES/MÉCÈNES

Organisateurs

Partenaires

Mécènes

À TÉLÉCHARGER