Langues

Agenda - Le fil rouge

du 25 septembre au 4 octobre

25 septembre

Centre Culturel de la Vie Associative de Villeurbanne

234 Cours Emile Zola

69100  Villeurbanne

 07 62 71 97 43                                            

19h30

 

27 septembre

Festival Orphée – Théâtre Montansier

1, rue Madame

78000  Versailles                                               

06 74 71 79 95

20h30

 

2 octobre

Université Lyon 2 – Amphithéâtre culturel

5, Avenue Pierre Mendès-France

69676  Bron

07 62 71 97 43

18h30

 

4 octobre

Université de Lorraine - Espace Bernard-Marie Koltès / Théâtre du Saulcy

Ile du Saulcy BP 80794

57 012 Metz

03 87 31 57 77                                     

Partager cet article :


Ajouter à Outlook

Ajouter à Google

Le fil rouge de Kilina Crémona et Alain Goudard, une création chorégraphique et musicale franco-chinoise réunissant des artistes valides et en situation de handicap(s).

Avec la présence exceptionnelle de la célèbre danseuse chinoise Liu Yan. 

Inspirée de l’épisode biblique de la lutte de Jacob avec l’ange, Le Fil rouge est une création dans laquelle la danse se conjugue avec la musique, le handicap se lie avec l’absence de handicap, le présent se tricote avec le passé parcourant les frontières invisibles entre le déni et l’acceptation de soi. Le Fil Rouge est aussi un espace de dialogue et d'échanges entre la Chine et la France.

La chorégraphie a un vocabulaire contemporain, la force des polarités, les rencontres entre danseurs sont comme des chocs de particules, des précipités. Cette approche abstraite de la danse est contrebalancée par une recherche constante et généreuse du mouvement, explorant un langage où l'émotion et la fluidité a sa place.

Cette création est un espace de rencontre du même, de l'autre, un espace aussi où la différence -  à soi et à d'autres - devient l'amorce vive du mouvement.

Liu Yan, célèbre danseuse, blessée et marquée par une chute lors des dernières répétitions des Jeux Olympiques, inspire cette pièce à Kilina Crémona, chorégraphe devenue sourde du jour au lendemain.

L’objectif de ce projet, porté par Le Pavillon Rouge des Arts, les Ateliers Desmaé, Résonance Contemporaine et l’Association Eolo, en coproduction avec Beijing International Culture and Art Corp (BICAC) et l’association gouvernementale Chinese People's for the Friendship with Foreign Countries (CPAFFC) est double : d’un côté, réunir les forces et le savoir-faire de plusieurs structures professionnelles françaises et chinoises travaillant depuis longtemps sur l’accès de tous les publics aux pratiques artistiques ; d’un autre, la volonté de faire découvrir aux publics français et chinois, au-delà de la différence culturelle et du handicap, la création d’un spectacle inédit et exigeant, transmettant des valeurs communes.

Cette création a été présentée en Chine, en mai 2014, dans le cadre du Festival Croisements à Pékin, Canton, Shenzhen , Nanchang et des ateliers de pratiques artistiques ont été organisés pour des enfants en situation de handicap par Eolo et le Pavillon Rouge des Arts.

Ce projet est un espace de rencontre du même, de l'autre, un espace aussi où la différence -  à soi et à d'autres - devient l'amorce vive du mouvement.

La musique est interprétée par l’ensemble des Percussions de Shanghai et de Treffort, le percussionniste Thierry Miroglio, et dirigée par le musicien compositeur Alain Goudard. Le son semble côtoyer l’infiniment petit dans de grands espaces acoustiques ; la musique naît de la danse, des corps en mouvement, elle est en mouvement comme l’est l’homme.

"Lorsqu'on affronte avec courage ce qui vous laisse diminué physiquement et que l'on refuse de se laisser abattre, on sort de l'affrontement bancal, blessé dans sa chair et métamorphosé dans sa vie, car le combat tenace et résolu transforme celui qui lutte et lui donne une ampleur d'être qu'il n'avait pas avant la maladie ou le handicap. La maladie ou le handicap peut-être le vainqueur de la chair mais le lutteur est le vainqueur de l'esprit."

Extraits des notes d'intention de Kilina Crémona & d'Alain Goudard.

 

Distribution

Chorégraphie : Kilina Cremona - Les Ateliers Desmaé

Composition et Direction musicale : Alain Goudard - Résonance Contemporaine

Danseurs : Liu Yan, Sophie Jégou , Xiaofeng Mou

Les Percussions de Treffort : Asmaa Aloui, Jean-Pierre Barbosa, Dominique Bataillard, Jean-Claude Chaduc, Matthieu Convert, Romain Joguet.

Shanghai Percussion Ensemble : Liu Chang, Luo Tianqi

Soliste invité : Thierry Miroglio

Création vidéo / regie : Renaud Dupré

Régie générale : Laurent Cuzin

Biographies

Chorégraphie : Kilina Crémona

Kilina Crémona, est danseuse, chorégraphe, pédagogue professionnelle depuis 1968. Figure marquante de la danse contemporaine, personnalité reconnue de par son parcours et son travail. Elle poursuit une carrière internationale, aux Etats-Unis, en France, dans les pays de l’Est et en Asie.

Elle a créé plus de trente pièces chorégraphiques et remporté de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière : prix de la Composition Chorégraphique des Rencontres Chorégraphiques de Bagnolet, prix AFAA, 1er prix du festival Eurodanse à Iasi (Roumanie), le prix Villa Médicis Hors les Murs (1995 et 2008).

En 2001, Kilina Crémona, danseuse, chorégraphe et pédagogue devenue sourde profonde, est de retour en Rhône-Alpes après dix ans de travail à l’étranger. Elle crée, comme support de ses activités, l’association Kaélli / Les Ateliers Desmaé.

 

Direction Musicale : Alain Gouard

Fondateur et directeur artistique de Résonance Contemporaine, il nourrit un vif intérêt pour le langage musical d’aujourd’hui dans toute sa diversité.

Depuis 1987, à la tête des deux formations professionnelles et permanentes que sont L’Ensemble de Six Voix Solistes et Les Percussions de Treffort, Alain Goudard s’investit très fortement pour que la création musicale d’aujourd’hui soit une pratique vivante, en ouvrant l’accès de celle-ci à différents publics : amateurs enfants et adultes, personnes en situation de handicap, personnes incarcérées, leur permettant de nouer des liens forts avec des compositeurs et des musiciens professionnels.

L’originalité, la rigueur, l’ouverture, l’enthousiasme avec lesquels Alain Goudard conduit son parcours musical lui ont permis de nouer des liens forts, de recevoir la confiance et la complicité, de nombreux artistes, compositeurs français et étrangers qui, aujourd’hui, font que son action trouve une place pertinente et reconnue dans le paysage musical d’aujourd’hui.

Danse : Liu Yan

Considérée comme l’une des meilleures danseuses classiques en Chine, Liu Yan est la seule danseuse à se voir attribuer un solo à la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Liu Yan est reconnue par tous les grands chorégraphes et danseurs pour sa technique, sa souplesse, sa grâce, sa ténacité. Elle est l’une des plus talentueuses danseuses de Chine. Liu Yan est et demeure la personnification même de la beauté et de la force la danse.

Elle a été très tôt passionnée par la danse et très jeune, elle remporte de nombreux prix pour ses interprétations de danse classique chinoise. Elle commence la danse traditionnelle chinoise à l’âge de 9 ans et entre dans une école affiliée à une prestigieuse Académie de danse de Pékin.

Elle se fait remarquer pour son interprétation de ballets dramatiques classiques chinois. De 2004 à 2007, elle emporte énormément de lauréats des concours nationaux de danse en Chine et en Asie. A 23 ans, elle gagne la plus haute distinction de danse de la nation, le Prix du Lotus, pour une danse originale dépeignant la vie d’une pauvre fille souffrant de la perte de son véritable amour durant la fin de la dynastie Qing.

Bien avant sa sélection comme unique interprète pour la danse solo aux Jeux Olympiques, de nombreuses vidéos de ses interprétations étaient populaires sur You Tube. Le Directeur adjoint de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin était si impressionné par son talent qu’il poussa les organisateurs de la faire se produire pour la nuit d’ouverture des Jeux. Au sommet d’une carrière d’or, elle est gravement blessée à ses vertèbres lors de la répétition des JO de Pékin. Cet accident la laisse paralysée à partir de la taille.

Pourtant l’amour pour la danse ne s’arrête pas.

Liu Yan crée une fondation en 2010 ‘Liu Yan Arts Special funds’ afin d’aider des étudiants ayant peu de ressources, des orphelins, des enfants de travailleurs immigrés afin de poursuivre des études artistiques.

Elle passe également un doctorat sur la danse théorique à l’Académie de Danse de Pékin. Elle s’oriente vers la danse des mains et publie récemment un livre sur la ‘Danse des Mains’ (‘dance of hands) où elle expose sa recherche sur la gestuelle des mains dans la danse classique chinoise et à l’étranger.

« C’est une véritable chance de danser dans le Fil Rouge. J’utilise uniquement mes mains, mes bras et mes yeux pour communiquer avec le public, je suis sûre que ce sera une nouvelle expérience ». China Daily Asia

Le Fil Rouge est sa première danse après son accident et marque ainsi sa renaissance sur scène - un défi physique et mental qu’elle relève. Il s’agit également de développer de nouvelles habitudes et techniques chorégraphiques. C’est une nouvelle approche de l’art.

Luo Tianqi et Liu Chang du Shanghai Percussion Ensemble

Le Shanghai Percussion Ensemble a été décrit par la presse internationale comme « un des rares ensembles de percussions de classe mondiale ».

À la recherche constante d’un pont entre musique traditionnelle et création contemporaine, cette formation propose un spectacle impressionnant : dix percussionnistes face à une centaine d'instruments, alliant virtuosité, sensibilité et émotion. Leur répertoire s’étend de la musique traditionnelle chinoise (notamment de l'Opéra de Pékin), à des oeuvres asiatiques écrites à leur intention par des compositeurs renommés. Ainsi la force et l'énergie des rythmes superposés s'opposeront ou fusionneront avec l'incroyable richesse et brillance des multiples couleurs sonores des peaux, bois et métaux.

Fondé en 1998 sous la direction artistique de Yang Ruwen, responsable du département Percussion du Conservatoire National de Shanghai, l'Ensemble a été invité à se produire dans de nombreuses manifestations majeures à travers le monde comme le Hong Kong Arts Festival, la Biennale d'Opéras de Munich, les Festivals de Salzbourg, New York, Londres, Stockholm, Tokyo... De par l'aspect spectaculaire de ses performances, il a en outre pris part à d’importants évènements comme la « Première Nuit Blanche en Asie » devant un public de trois mille personnes, relayé par la télévision nationale et a participé à l’enregistrement de plusieurs musiques de films, notamment avec Tan Dun pour Tigres et Dragons (Palme d'or au festival de Cannes) ou encore pour le dernier film de Yann Arthus-Bertrand, Home, parallèlement à la réalisation de productions pour plus de dix chaînes télé internationales.

 

 

 

e

Organisateurs

Partenaires

Mécènes