Être étudiant chinois en France : conseils d’intégration

0
121

L’une des destinations les plus prisées d’Europe, la France, attire un grand nombre d’étudiants internationaux chaque année, dont de nombreux Chinois. La qualité de son système éducatif est la principale raison de ce choix, mais les avantages qu’offre le gouvernement français aux étudiants internationaux comptent également beaucoup. Cela va du coût de la scolarité aux aides sociales.

Les Chinois : première communauté estudiantine de France

Les ressortissants de l’Empire du Milieu sont nombreux à étudier en France. Ainsi, depuis quelques années, malgré la barrière de la langue, la France est la sixième destination la plus prisée par les jeunes Chinois pour poursuivre leur cursus. On compte environ 50 000 étudiants chinois sur le territoire français.

L’intégration des étudiants chinois en France

La première difficulté que rencontrent les étudiants chinois est la langue. Les universités françaises réclament un niveau de français donné pour valider leur admission. Toutefois, vaincre cette première barrière n’est visiblement pas suffisant pour permettre une intégration facile des Chinois à la communauté estudiantine française. Réputés trop travailleurs et timides, les Chinois connaissent une intégration difficile. Forts de leur grande communauté, ils se retrouvent assez souvent entre eux, ce qui empêche les efforts des uns et des autres pour l’intégration.

Le mystère que représente la culture française pour les Chinois

La difficulté d’intégration est une conséquence directe de la méconnaissance de nombreux Chinois de la culture française. Ainsi, ils sont un nombre significatif à ne pas cerner les Français, leur manière de penser, leur manière de voir le monde. Ils en arrivent même à croire que ce sont les locaux qui ne s’intéressent pas à eux. Une assertion qui va contre les mesures du gouvernement français puisque près de 1300 bourses sont accordées chaque année par Paris pour attirer des Chinois dans les universités françaises.

Une appréhension des études différente

La majorité des étudiants chinois subissent une grosse pression de la part de leurs parents. Ils doivent donc donner le maximum pour réussir dans un environnement étranger. L’excuse du mal-être social ne tiendra pas. Ainsi, souvent enfants uniques, ils représentent tout pour leurs parents. Le contrôle continu qu’ils avaient sur eux disparaît peut-être à cause de la distance, mais ils savent tout de même ne pas avoir droit à l’erreur. C’est ce qui justifie le fait qu’ils se transforment en machines à étudier afin d’atteindre leurs objectifs.

Conseils pour mieux s’intégrer

Les étudiants chinois ayant quitté leur pays natal pour une expérience à l’étranger ont une certaine ouverture d’esprit, une volonté de mieux connaitre l’inconnu. La volonté existe, et il suffit d’un peu d’effort pour se laisser aller à la vie dans leur nouveau pays d’accueil. En questionnant certains Chinois qui ont réussi à trouver leur place en France (d’autres travaillent même déjà dans l’hexagone), on arrive à la conclusion qu’il n’y a pas de recette miracle. Mais les quelques conseils suivants seront utiles :

  • Briser rapidement la barrière de la langue
  • Faire le premier pas : c’est une étape importante pour l’intégration. Il faudrait aller vers les gens pour mieux les connaitre. Ayant quitté votre pays natal, c’est la dernière marche pour découvrir l’inconnu
  • Utiliser Facebook plutôt que Wechat, Google plutôt que Baidu…
  • Aller aux journées d’orientation des nouveaux étudiants vous permettra de connaître des Français, mais aussi des ressortissants d’autres pays des autres filières de votre université
  • Laisser parfois la communauté sera une étape pour nourrir une vie sociale hors communautaire

Les étudiants chinois venus étudier en France ont un véritable problème d’intégration. Même si une grande partie de la responsabilité leur revient, les autorités doivent mettre en place un système pour faciliter leur intégration. Un système existe pour les étudiants chinois en échange en France, il va donc falloir trouver un modèle pour ceux présents pour une durée d’étude plus longue.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here