Est-ce vrai que les Chinois mangent du chien ?

0
2751

Manger de la viande canine est une pratique alimentaire tout à fait normale pour certains pays. La Chine vient tout de suite à l’esprit, mais elle n’est pas la seule. Des pays d’Asie, mais pas tous, sont aussi concernés par cette pratique à se nourrir de chien dit « cynophagie ».

Bien que de plus en plus controversée, la consommation de la viande de cet animal longtemps considéré comme « meilleur ami de l’homme » serait bénéfique pour la santé. Le point sur cette culture culinaire courante pour certains Asiatiques.

Manger de la viande de chien : un besoin de survie ou une tradition ?

On se l’accorde, la majorité des Occidentaux perçoivent cette pratique avec « répugnance ». Et pourtant, savez-vous que la France abritait de nombreuses boucheries canines au XXe siècle ? Aussi inimaginable que cela puisse paraître, la consommation de viande de chien remonte même à l’Antiquité romaine.

La cause principale de cette cynophagie était d’abord la famine. En raison de pénurie alimentaire, les gens étaient obligés d’abattre les animaux dont la qualité de viande était considérée comme inférieure. Le chat et le chien en font partie. Le phénomène a pris de l’ampleur avec les grandes guerres.

Dans certains pays d’Asie, se nourrir de viande canine n’est nullement lié à quelconque crise alimentaire. Il s’agit d’une tradition culinaire depuis des millénaires. Aujourd’hui encore, la viande de chien est vendue sur les marchés et consommée régulièrement. Ce phénomène est tout à fait normal. D’ailleurs, la fondue de chien est mangée comme plat traditionnel en Corée.

Cela ne signifie pas que les Chinois n’aiment pas les chiens !

En tant que français, il est facile de juger et de dire que les Chinois détestent les chiens. Or, il suffit d’aller sur un site web spécialisé sur les races de chien pour découvrir qu’il y a beaucoup de races asiatiques comme le Shiba Inu, le Chow Chow, le Shit Tzu…

Ces races ont toutes un point commun : elles sont très fidèles car elles ont été habituées depuis des générations à suivre et à veiller sur leurs maîtres. Il est même courant d’avoir des chiens dans les monastères.

La relation des Chinois avec le chien est proche de la nôtre avec les chevaux. Pour certains, ce sont des compagnons incroyables, pour d’autres, ce sont des animaux de travail qui peuvent se manger.

Les pays asiatiques qui mangent de la viande canine

La viande de chien est très prisée dans les régions froides situées au nord de la Chine ou encore en Mongolie, mais ce ne sont pas les seules.

C’est une culture culinaire à laquelle s’attachent également des pays comme la Corée, le Vietnam, les Philippines, le Laos ou encore le Mayanmar. Au Cambodge, ce n’est pas une habitude de consommer de la viande canine. Toutefois, celle-ci est implantée au pays par les habitants natifs des pays voisins.

Dans ces pays d’Asie où l’on mange du chien, chacun a sa manière de cuisiner la viande. Les recettes sont multiples : la fondue au chien est la plus connue. D’autres Asiatiques préfèrent le manger en soupe avec des légumes. Force est de souligner que tous les chiens ne sont pas destinés à la consommation. En Chine, par exemple, seules les races de chien de grande taille type dalmatiens ou encore les lévriers spécialement élevés pour leur viande sont concernés.

À Taïwan, cette pratique est interdite. La loi interdit la viande de chien et de chat à table. De la même façon, la législation locale punit toutes personnes élevant ces animaux domestiques dans l’objectif de les consommer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here